Son profil Base Turf :

Zanatany
-Sa base pour le quinté du jour : Zanatany n'a pas encore choisi de base pour le quinté du jour

Ses titres :

décembre 2015

Mini forum quinté de Zanatany:

Bonjour à toutes et à tous. Ce dimanche 27 janvier, le grand événement tant attendu, le Grand Prix d’Amérique, ouvert aux 4 à 10 ans, se dispute sur le parcours classique des 2.700 mètres de la grande piste de l’hippodrome de Vincennes. Les champions européens vont lutter pour une allocation totale de 900.000 euros. Ils sont nombreux à être en mesure d’enlever la palme, mais Readly Express, tenant du titre, peut accrocher une deuxième étoile à son palmarès. Son entourage a basé toute la préparation du cheval ces derniers mois pour arriver au top lors de ce rendez-vous. Readly Express (15 – Bjorn Goop) est un cheval magnifique, mais cela ne suffit pas. C’est aussi un grand champion et généralement, les cracks gagnent plus d’une fois le Prix d’Amérique, le palmarès de cette course prestigieuse le prouve. Le fils de l’étalon incontournable Ready Cash a battu, à peu près, le même lot l’an passé. Timo Nurmos affiche une grande confiance : «Ses courses de préparation ont été des plus satisfaisantes. Et comme rien n'a contrarié sa préparation, j'aborde l'événement avec de la sérénité, tout en sachant qu'il nous faudra être, au moins, aussi fort que lors de son succès de l'an dernier, nos principaux adversaires semblant être encore meilleurs qu'en 2018. » Mais, bien évidemment, le trotteur suédois ne court pas seul. Son premier adversaire sera son dauphin de 2018, Bold Eagle (18 – Franck Nivard). Tous deux peuvent faire afficher le même Couplé gagnant. L’essai déferré des quatre pieds dans le Prix du Bourbonnais a donné satisfaction. Si le pensionnaire de Sébastien Guarato ne dépense pas trop d’énergie en cours de route, il va tracer une ligne droite dont il a le secret. L’entraîneur serait déçu de ne pas le voir lutter pour la victoire : «Depuis sa victoire dans le Prix de Bourgogne, il a eu le temps de récupérer et de reprendre de la fraîcheur. Dimanche, je vais le déferrer des quatre pieds comme dans le "Bourbonnais" où il s'était retrouvé un peu loin durant le parcours et obligé d'attaquer trop tôt. Quand on peut lui cacher l'effort et ne faire que les 300 derniers mètres, il va très vite. Il a toute ma confiance dimanche.» Malchanceuse dans le Prix de Belgique, mais aussi impressionnante, Bélina Josselyn (12 – Jean-Michel Bazire) est aussi une lauréate en puissance, même si, jusqu’à présent, lors des trois grandes courses à l’attelé pour les chevaux d’âge lors du meeting d’hiver, elle n’est parvenue qu’à vaincre dans le Prix de France. Elle va finir à la vitesse du vent et puis elle est drivée par JMB qui déclare : « Dans le "Belgique", j'avais tenu à la déferrer. Elle était magnifique. Nous avons pris aisément la mesure de Bird Parker, qui était ferré, mais je connaissais mon sort, après avoir gêné "Valko". Lundi, elle a très bien travaillé à Grosbois. Elle était superbe et est devenue cool. C'est le plus important. Elle aura un débouche-oreilles. Comme tout le monde se tient, ce sera une question de parcours. » La préparation de Propulsion (17 – Orjan Kihlstrom) n’a pas été idéale, car le cheval est tombé malade. Cependant, Daniel Réden, souvent très optimiste il est vrai, annonce la couleur et a été enthousiasmé par le fils de Muscle Hill à l’entraînement : « Jeudi, il a travaillé à Chamant, comme jamais il ne l'avait fait lors de ses séjours précédents en France. C'est très encourageant, car quatre jours avant, il avait été extraordinaire sur ma piste, en Suède, lors d'une séance de haute intensité. Nous venons pour gagner, mais nous ne sommes pas les seuls à avoir cette intention. » Contrairement aux concurrents précités, Davidson du Pont (4 – Franck Ouvrie) prend part à son premier Prix d’Amérique. Meilleur sujet de la promotion des 6 ans, il est capable de frapper un grand coup d’entrée de jeu pour peu qu’il négocie bien le dernier tournant, son talon d’Achille. Carat Williams (9 – David Thomain) a fait l’arrivée de toutes les courses préparatoires. Il peut poursuivre sur sa lancée et conclure dans les cinq premiers le jour J. En effet, son driver va s’appliquer à courir derrière les premiers qui vont se livrer une belle bagarre. Il peut venir se placer dans les derniers mètres. Looking Superb (1 – Alexandre Abrivard) est l’un des invités de dernière minute à la grande fête du trot. Certes, il est, de loin, le moins riche du peloton, mais Jean-Michel Bazire ne tarit pas d’éloges à son sujet. A vos tickets et que le meilleur gagne!!! Bons pronostics à tous et ad'taleur pour le verdict. Bo Prix d'Amérique zot tout et Allez Bold Eagle.
Ma sélection : 18 - 12 - 15 - 3 - 4 - 17 - 9 - 5
Cheval de remplacement : 1
- Zanatany le 27/01 à 14:23:13

-Bonne chance - Bellerose - le 27/01 à 14:28

- Bonjour Bellerose, merci. Bon Prix d'Amérique et Allez Bold Eagle. - Zanatany - le 27/01 à 14:41

Ajouter une réponse

Bonjour à toutes et à tous. Week-end de liesse à Vincennes avec pour démarrer les festivités ce samedi, notre Quinté qui n'est autre que le Prix du Luxembourg considéré un peu comme la consolante du Grand Prix d'Amérique. Sauf que nous sommes sur les 2 100 m départ lancé de la Grande Piste mais cette année encore, nous sommes gâtés par la qualité du plateau proposé. Ils ne sont que quinze à s'élancer derrière la voiture dont neuf en première ligne mais le spectacle s'annonce somptueux. Labellisée Internationale Gr. III, cette épreuve a effectivement rassemblé bon nombre d'étrangers et surtout elle est ouverte aux hongres. Cette épreuve qui s’aligne dans un week-end particulier pour le monde des trotteurs, sera doté de 100.000€. Une candidature se détache sûrement, c’est celle du pensionnaire de JMB, Cleangame, qui s’octroie 20 victoires en 34 participations durant sa carrière. Cleangame (2-Jean-Michel Bazire) a un palmarès qui en ferait rougir plus d’un. Lauréat à 60 % de ses tentatives, il s’annonce redoutable dans ce Prix du Luxembourg. Au top, lors de ses treize dernières sorties, il est toujours arrivé parmi les trois premiers, avec onze victoires, un premier accessit et une troisième place. Un peu décevant dans la Finale du Grand National du Trot, en fin d’année dernière, avec une troisième place, il rassure son entourage ensuite et gagne facilement le Prix de Forez le 12 janvier. Son mentor Jean-Michel Bazire, en attend une confirmation :« Au moment de la clôture du GNT, il n'était pas au top et a été amorphe peu après. Reposé, il n'a pas souffert pour s'imposer dernièrement, déferré des quatre pieds pour la première fois depuis qu'il est à l'écurie. Il a bien travaillé en compagnie de Blé du Gers. Il sera à nouveau pieds nus. Il faudra juste faire attention derrière l'autostart que je ne lui ai jamais montré.?» Cash Gamble (5-Franck Nivard), qui a joué de malchance dernièrement, notamment dans le Prix de Bourgogne, mais qui est à la hauteur de ce Prix du Luxembourg lui sera opposé en premier lieu. Ici, il détient une bonne place derrière l’autostart et pourrait se réhabiliter. D’autant plus qu’il sera sur un parcours qu’il apprécie, où il s'est déjà imposé à deux reprises dans les groupes III Prix de Boissy-Saint-Léger et Jean-René Gougeon. Dans ce Prix du Luxembourg, il a l’occasion de montrer de nouveau sa vraie valeur, comme l’explique son entraîneur Philippe Billard :« Il n'est pas chanceux cet hiver. Dernièrement, il n'a “pas couru”. Je l'ai décalé à la sortie du tournant final et je me suis retrouvé bloqué derrière un rival au galop. Auparavant, il a fait la faute à l'entrée de la ligne droite alors qu'il allait jouer les premiers rôles du Prix de Bourgogne. Il apprécie ce parcours et devrait se racheter. Cleangame et Dijon seront nos principaux rivaux.?» Dijon (7-Romain Derieux) affronte ici son objectif de l’hiver, dans ce Prix du Luxembourg. Son entourage l’a donc préparé au mieux pour cette échéance et il possède une chance régulière. Après une semi-rentrée dans le Prix de Bourgogne, où il n’a pas démérité, il retrouve son parcours de prédilection des 2.100 mètres de la grande piste. Devrait terminer sur le podium. Day Or Night In (13-Johan Untersteiner) apprécie lui aussi ce tracé de Vincennes, en ayant toujours terminé dans les cinq premiers, lors de ses sept tentatives sur les 2.100 mètres de la grande piste. Il ne faut surtout pas le négliger, ce samedi 25 janvier, dans la combinaison gagnante du quinté. Abydos du Vivier (15-Nicolas Bazire) reste sur un franc succès avec son driver du jour. Malgré ses 9 ans, il ne cesse de s’améliorer. Certes, il monte de catégorie ici et s’élancera en deuxième ligne, mais au mieux et répétant toutes ses courses, il peut prendre une part active à l’arrivée. Sharon Gare (4-Jean-Philippe Monclin) est, elle, bien placée à l’autostart dans ce Prix du Luxembourg. Elle a souvent bien fait sur ce parcours, ayant déjà trotté 1’11" sur ce tracé. Cette jument reste sur une bonne quatrième place, en dernier lieu, dans le Prix de Lille et est capable de bien faire ici. Eros du Chêne (12-Éric Raffin) est le concurrent le plus rapide sur le parcours. Il fait toutes ses courses et a toujours terminé dans les sept premiers dans sa carrière. Il reste sur deux bonnes tentatives sur la grande piste de Vincennes, et tentera de jouer les trouble-fête dans ce Prix du Luxembourg. A vos tickets et que le meilleur gagne!!! Bons pronostics à tous et ad'taleur pour le verdict.
Ma sélection : 5 - 7 - 15 - 2 - 12 - 13 - 4 - 6
Cheval de remplacement : 10
- Zanatany le 26/01 à 13:55:19

- - dbebe - le 26/01 à 14:00

- - valbella - le 26/01 à 15:10

- - Bellerose - le 26/01 à 18:36

Ajouter une réponse

Ses pronostics du mois :

DatePronosticArrivéeRésultat