le 01/04/2020 : Galop : Les chevaux à suivre pour la saison 2020


Par Mighty_Frankel

Des 2 ans très prometteurs qui auront à cœur de confirmer….

Il n’est jamais évident au mois de Mars d’entrevoir la saison des 3ans, tant les poulains & les pouliches seront nombreux et nombreuses à faire leurs grands débuts au mois d’Avril. Cependant, les grandes écuries ont déjà débuté leurs très bons 2ans l’an dernier. Cette fois encore une, on notera la richesse exceptionnelle du pensionnat d’André Fabre, où les couleurs Godolphin se sont illustrés en remportant les plus belles courses pour 2ans en France mais aussi en Europe. C’est même mieux que ça puisque les 3 meilleurs 2ans en Europe sont issus du même étalon maison SHAMARDAL chez Darley Stud, pouponnière du clan Maktoum. C’est le cas d’EARTHLIGHT, VICTOR LUDORUM chez A. Fabre et PINATUBO entrainé chez C. Appleby.
Evidemment si l’on veut se projeter sur l’année qui arrive, SHAMARDAL donne plutôt des aptitudes de vitesse sur 1600m et en bon terrain de préférence. C’est bon à savoir quand il sera question d’aborder ou non la distance du Jockey Club ou du derby d’Epsom.

Chez les poulains :

  • EARTLIGHT (Par Shamardal et Winters Moon) : Une promenade de santé à Deauville d’abord dans le Cabourg puis dans le Prix Morny et une victoire plus étriquée dans les Middle Park Stakes. Il est considéré dans la hiérarchie Française comme le meilleur 2ans. Seul bémol, il n’a pour l’instant pas couru au-delà de 1200m.
  • VICTOR LUDORUM (Par Shamardal et Antiquities) : Lauréat du Prix Jean-Luc Lagardère après avoir terrassé l’opposition dans le prix des Aigles à Chantilly, il est certes moins titré que son partenaire de box mais doté d’une capacité d’accélération plus impressionnante encore. Ce sera mon coup de cœur chez les poulains. Il pourrait être aligné au départ des 2000 guinées.
  • ALSON (Par Areion et Assisi) : Gagnant d’un étrange Critérium international et 2ème du grand Critérium derrière Victor Ludorum. Il parait quand même en dessous des 2 premiers cités.

Notons également CELESTIN (Par Darbirsim & Celesteville) chez F. Chappet et ENZEL (Par Intello & Ensaya), lauréat de sa « Maiden » s’imposant de 20 longueurs en étant juste monté au bras.

Chez les pouliches :

  • TROPBEAU (Par Showcasing & Frangipanni) : De loin la meilleure Fabre. Avec un meilleur parcours, nul doute qu’elle aurait connu la victoire dans les Cheveley Park Stakes à Newmarket
  • SAVARIN (Par Deep Impact & Sarafina) : Un pedigree magique et une belle victoire dans le prix d’Aumale.
  • KHAYZARAAN (Par Kingman & Riqa) : Engagement classique pour cette prometteuse fille de Kingman, entrainé par F. Head.

Côté Anglais, on aura surtout noté l’invincible PINATUBO (Par Shamardal et Lava Flow) représentant l’écurie Godolphin (comme ses ½ frères Eartlight et Victor Ludorum). Il aura survolé sa génération tout au long de l’année 2019 en concluant par une victoire dans la plus prestigieuse course pour 2 ans outre-manche, les « Dewhurst Stakes ». C’est un véritable phénomène en Angleterre.
Rétrospectivement, l’histoire nous a montré qu’un crack à 2ans ne fait pas toujours un grand champion à 3ans. Si les raisons sont différentes, les exemples sont nombreux : XAAR en 1997, ZAFONIC en 1992, CELTING SWING en 1994, plus près de nous DARBIRSIM en 2011 et enfin le plus frappant : ARAZI en 1991 (Après sa sensationnelle victoire dans la Breeders’Cup Juvenile)

Les chevaux d’âge, 4ans et plus….

On nourrira de grande ambition avec SOTTSASS meilleur 3ans Français en 2019 et qui visera cette année encore l’Arc après avoir fini bon 3ème l’an dernier. JC Rouget avait annoncé au micro d’Equidia qu’il serait reconduit cette année et c’est chose faite. Reste à savoir vers qu’elle programme ? On viserait selon son entourage le prix GANAY pour une rentrée fin Avril puis une classique Anglaise, probablement les Prince of Wales lors de la semaine d’Ascot en Juin THE REVENANT n’a cessé de progresser l’an dernier. On peut raisonnablement penser qu’il est notre meilleur miler actuellement. Selon F-H Graffard, son programme pourrait passer par une rentrée dans le Prix Edmond Blanc à St Cloud fin Mars puis direction Newbury pour les Lockinge Stakes (Gr1). Mon coup de cœur ira à BOLLEVILLE. Après une année en dent de scie à 3ans, la pensionnaire de Pascal Bary pourrait surprendre à l’échelon supérieur. Croisons les doigts pour que son passage à 4ans (toujours délicat pour une jument) ne soit pas décevant. PERSIAN KING, annoncé comme un crack chez A. Fabre déjà à ses 2ans en 2018, est sorti provisoirement de l’entrainement l’an dernier après sa 2ème place dans le Jockey Club. Après une longue pause, pourra-il faire son grand retour cette année à l’âge de 4ans ? A suivre….

Par Mighty_Frankel

Plus de 1000€ de bonus pour parier légalement sur les courses hippiques ? Cliquer ici

Proposer un commentaire ?

Vous devez être inscrit et connecté pour proposer un commentaire